l'Atelier du Bambou

l'Atelier du Bambou

Fentes : les éviter/réparer

Le Bambou est un graminée extrêmement solide: la densité de sa peau dépasse celle des bois exotiques les plus durs! en revanche s'il ne romps pas..il fend! Selon John Kaizan Neptune 70% des madake séchés dans les règles fendent ou fendront un jour...

donc c'est une possibilité ayant ...une certaine probabilité.

1 Comment l'éviter?

C'est la différence d'humidité entre l’intérieur et l’extérieur du Bambou qui par inégalité de pression provoque les fentes . aussi dans tout les cas:

- évitez d'exposer votre flûte au soleil, de la stocker près de sources de chaleurs, de climatiseurs, de déshumidificateurs...

- en cas d’écart de température donnez à votre bambou un moment pour s’acclimater

- passez un chiffon après chaque utilisation dans le conduit pour enlever la salive...et éviter ainsi les moisissures (pour les ji-nashis naturels notamment)

- pour les transports utilisez si possible un sac de protection plastique avec un tube humidifiant comme ceux des cordes frottées...on le trempe dans l'eau avant le transport et le met dans le conduit en fermant le sac avec un élastique.

- prévoyez un lieu de stockage pour votre instrument:

pour ma part j'ai une armoire vitrée à l’abri du soleil ou je dépose un bol d'eau.

 

2 les ligatures préventives

Certains fabricants ligaturent systématiquement leurs shakuhachis..c'est une solution.

Cependant souvent les futures fentes ...se révèlent par  des indices:

mini-fissures apparentes -surtout sur le haut- craquement suspect au repos etc...

Bref pour ma part j'essaye de respecter chaque bambou, de ligaturer ceux dont je décèle une faiblesse ou de le faire à la demande de l'acheteur.

Les fentes partant souvent à proximité de l'encoche c'est ici que je ligature en priorité.

 

3 Que faire en cas de crack?

...on ne panique pas! l'idéal pour réduire la fente est de mettre le bambou dans une boite ou lieu très humide puis quand le fente à diminuée- attendre minimum quelques heures..une nuit par exemple- du fait de la dilatation du bambou et serrer avec...des colliers de plombier!

protégez la peau à cet endroit d'un collant solide de type "protège vitre avant peinture" et vissez jusqu'à réduction de la fente...procédez ainsi en plusieurs point tout les 5 cm environ...

puis envoyez votre flûte chez son fabriquant...si c'est une des mienne je m'en chargerais!

Un crack non pénétrant est facilement contraint de manière durable au moyens de fortes ligatures comme celles que je réalise en nylon spécial supportant des dizaines de kilogrammes de pressions. J'ai ainsi réparé quelques dizaines de shakuhachis dont aucun ne m'est revenu à ce jour... (pour ma part la seule fois que j'ai fais réparer un shakuhachi-un ji-ari en l’occurrence- chez un fabriquant renommé..celle-ci n'a tenue qu'un an...!)

Et même s'il traverse: on procède de la même manière en refaisant le vernis interne...

 

 



16/05/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres